Royaume-Uni: élections 2005, référendum 2014 ACCUEIL  CONTACT
RÉFÉRENDUM DU 23 JUIN 2016 SUR LE «BREXIT» - Résultats par districts et quartiers de Londres


menu 2016, referendum


Mémorable nuit du "Brexit"! Pas un de ses partisans invité aux micros des stations de radio, le monde médiatique en pâmoison devant les chiffres de participation farfelus annoncés en début de nuit, chiffres susceptibles, grâce au vote des jeunes, d'emporter la décision si attendue; des journalistes croyant jusque tard dans la nuit que les jeux ne sont pas faits, et se résolvant à leur échec seulement quand la BBC, à 5 heures du matin, (elle-même très partisane dans cette campagne) accepte enfin d'avouer que les partisans du maintien ne peuvent plus rattraper les partisans du retrait!
Pourtant, l'Ecosse et l'Irlande du Nord furent dépouillées avant l'Angleterre, sans donner un grand avantage au remain. Pire, le Pays de Galles, que nos imaginaires croyaient prêts à lutter aux côtés de ses frères celtes contre les tendances centripètes de la vieille Angleterre, et qui se révèle partisan du Brexit! Tout simplement parce que l'intégration dans le Royaume-Uni est beaucoup plus prononcée que celle de l'Ecosse ou de l'Irlande du Nord.
cartes_2016

Caricatural est le vote du pays: peuple en manque de réussite économique ou simple retraité à la campagne (celle de l'Est, pas celle de l'ouest de Londres) contre chefs d'entreprise, médias, mondes de la finance et universitaire, comme en France en 1992. A commencer par l'agglomération londonienne qui, par son vote, montre le poids de la City dans ce véritable écosystème.
Le vote de défiance envers l'Europe fut un vote anti-immigration de masse. Cela est reconnu par tous. A contrario, remarquons que les populations immigrées n'aiment pas le séparatisme et l'indépendance de leur pays d'acceuil (cela a joué le même tour aux Québécois consultés sur l'indépendance), comme le prouve la petite carte de la majorité pour le nouveau maire de Londres, qui ressemble à s'y méprendre aux zones de force du vote pro-européen dans le grand Londres.
Un exemple pour expliquer le vote général et qui présageait ce qui allait se passer cette nuit-là: les premiers résultats anglais enregistrés furent ceux des districts de Sunderland, puis de Newcastle. Le premier, fait d'une industrie récente mais encore largement ouvrière, votait très nettement pour le retrait; le second, ancienne ville industrielle à reconversion réussie vers des activités en partie de recherche, donc avec des ingénieurs, votait de façon exactement opposée, pour le maintien.
Autres caricatures, surlignées dans la seconde série de cartes ci-contre: Cambridge et Oxford, à la tête de deux petits mondes ultra-favorables à l'Europe, l'un étant isolé dans une Angleterre rurale hostile à l'Europe tandis que l'autre s'insère dans les jolies colines de la vallée supérieure de la Tamise, région politiquement au diapason, exactement comme en France la riche banlieue ouest de Paris vote sur le sujet européen au diapason de l'axe Paris rive gauche (Sorbonne etc.) - Orsay (voir la carte par cantons du oui en 2005 en France
Reste les classes d'âges, plus sollicitées dans l'explication de la carte anglaise que dans la carte française: vieux, très présents dans l'est, domaine de prédilection du parti Ukip, contre jeunes, ces derniers soit portés vers l'abstentionnisme soit nettement partisans du remain... et comme en témoigna l'acceuil fait le lendemain à Boris Johnson dans la rue par ces mêmes jeunes.
Reste aussi le vide politique, le camp du maintien pouvant s'unir dans ses votes (comme en France) plus aisément que ne peut le faire un camp de la sortie, camp beaucoup plus hétérogène (comme en France!). Cela pourrait permettre à tous ceux qui refusent le Brexit de ne pas bouger (en clair de ne pas mettre en oeuvre le fameux article ouvrant la voie vers le retrait), et d'attendre... que le camp du Brexit démontre son incapacité à réunir une majorité de gouvernement. Pour finalement que la vox populi soit reniée... comme en France!
RÉFÉRENDUM DU 18 SEPTEMBRE 2014 EN ÉCOSSE SUR L'INDÉPENDANCE - Résultats par comté





menu_ecosse
cartes_ecosse
ÉLECTIONS À LA CHAMBRE DES DÉPUTÉS DU 5 MAI 2005 - Résultats par circonscription





menu
cartes
RÉFÉRENDUM DU 7 MAI 1998 SUR L'INSTITUTION D'UN MAIRE ÉLU ET D'UNE ASSEMBLÉE DISTINCTE POUR LE GRAND LONDRES (résultats par « boroughs »)

Londres en 1998