ACCUEIL   CONTACT

FRANCE (accueil et
découpage électoral)

Histoire
... variable récente
... ou « rollover »
 
laguiller



     Arlette Laguiller, pour la énième fois candidate, n'a pas contrarié cette tendance persistante pour LO au recul lent mais permanent dans le Sud, ainsi que dans les villes, au bénéfice des Verts et cette fois d'Olivier Besancenot. Mais si elle s'efface du Midi, elle gagne au nord. Plus exactement dans les zones où le candidat communiste a reculé par rapport à 1995. Le phénomène est relativement net en Bretagne centrale, bastion s'il en était du PCF. Donc, tandis qu'Arlette Laguiller perd des jeunes électeurs, elle en gagne des plus âgés, venant du Parti communiste, plus proche de son language, de son recrutement. L'électorat d'Arlette Laguiller est bel et bien prolétaire et classique, par opposition à celui du reste de l'extrême gauche, beaucoup moins déshérité... voire bourgeois, ou tout au moins aisé dans le cas des Verts.