carte de l'election presidentielle
En Virginie, pour des raisons de lisibilité et de cohérence d'ensemble, les independent cities sont fusionnées avec les comtés dont elles sont issues.
ALABAMA: pas de candidature Truman
Pas de candidat des Droits des Etats (States' Rights) ailleurs que dans le Sud-Est

      Avril 1945: décès de Roosevelt; Truman président. Fin de la Seconde Guerre mondiale. Truman évite le chômage massif par une habile politique de l'emploi (heures supplémentaires supprimées, emplois publics créés, crédit facilité dans la création d'entreprises et la consommation), mais échoue dans le contrôle des prix (l'épargne rendue disponible par la fin du rationnement et la soif de consommer des Américains provoque l'inflation). Truman joue son va-tout en ramenant les États-Unis sur la scène internationale par la lutte contre le communisme, qui devient le ciment de la société américaine.
      Législatives de 1946: déroute démocrate. Le Congrès contre Truman: ses projets de loi combattus conjointement par les républicains et les sudistes du Parti démocrate (notamment sur les discriminations raciales), des lois réactionnaires votées (impôts allégés pour les gros contribuables, droit de grève restreint). 1948: à la convention du parti démocrate, de nombreux élus sudistes refusent la plate-forme adoptée - trop à gauche -, font dissidence et choisissent leur propre candidat. Le candidat républicain part gagnant pour novembre. Mais Truman redouble ses critiques publiques contre le Congrès, multiplie les déplacements et profite de l'ambiance de guerre froide alors naissante dans la mesure où elle semble justifier sa croisade contre le communisme.
      Harry S. Truman (démocrate) élu président.